Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

27 Feb

Le jour où... - 3/3 -

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes SOUVENIRS

  

Bizarrement, je ne reconnais rien du paysage…. mais, dans la forêt,  rien ne ressemble plus à un arbre qu’un autre arbre ! Au bout d’un demi-heure, j’enfonce jusqu’aux genoux et toujours pas le village en vue. Je suis perdue ! La forêt semble se refermer derrière moi comme pour m’emprisonner. Je suis vraiment inquiète : aucun promeneur à l’horizon, le soleil s’est caché derrière la montagne… et j’ai oublié mon téléphone portable ! Je dois me débrouiller toute seule pour retrouver mon chemin au plus vite. Je réfléchis 1/4 de seconde et décide de rebrousser chemin en mettant mes pas dans les traces qui dessinent un chemin invisible comme les cailloux du petit Pouce. Après avoir parcouru une centaine de mètres, je finis par apercevoir un peu plus haut, deux randonneurs en raquette sur le chemin  que j’ai quitté sans m’en apercevoir. Ouf ... me voilà sur le bon sentier.

 

chemin-enneige.jpg

 

 

De retour au village, je raconte ma mésaventure à l’hôtelier. Histoire de me rassurer peut-être, ou pour se moquer gentiment des citadins qui ne connaissent rien à la montagne, il me raconte avec force détails que ,la semaine précédente, une autre dame s’était perdue dans la forêt. Elle était rentrée vers 21 heures alors que tout le monde s’apprêtait à partir à sa recherche.

Inutile de vous dire qu’après cette mésaventure, je ne suis plus jamais partie seule dans la forêt !!!

***

 

Fin de l'histire : tout est bien, qui finit bien !

Commenter cet article

Maylie 27/02/2013 11:45

Sympa,heuresement que tu as pu rebrousser chemin,et qu'il n'y ait pas eu de neige entre temps..enfin,tu es la...super sympa,ce post,j'aime beaucoup,et tu trouve exactement les mots pour me faire
plonger dans l'histoire

MIA 27/02/2013 18:03



Oui... mais j'étais pas très fière de ma mésaventure !!!. Cette histoire , je l'ai racontée dans notre petit journal de famille "Cousins-Couisnes" en 1999 !!! Que le temps passe !!!



Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.