Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Oct

A quand la semaine des 4 jeudis ?

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de GUEULE

 jeudi lib r [1]Je suis bien mal placée pour parler des rythmes scolaires puisque je ne suis plus concernée depuis belle lurette… et pourtant je m’interroge !

 

Pourquoi tant de polémique

depuis la mise en place de la nouvelle semaine de 4,5 jours ?

 

Cela fait plus de 30 ans que Maville a adopté ce calendrier avec classe le mercredi matin et repos le samedi. Il ne me semble pas que les génération d’écoliers aient été fatigués au point de ne pas réussir leur scolarité.

 

Où est le problème ?

 

Je pense que respecter un rythme régulier avec lever de l’enfant à des heures identiques chaque jour de la semaine est plutôt un point positif… à condition que l’heure du coucher soit adaptée (c’est à dire pas de soirée-télé le mardi soir, pas de "chat" sur l’ordinateur, pas de SMS jusquà des heures indues pour les plus grands …. ) et un vrai week-end de repos en fin de semaine. On ne part pas le vendredi soir à l’autre bout de la France pour le simple plaisir des parents stressés.

 

Voilà mon coup de gueule ce matin !

 

J’attends les foudres des internautes

puisque, apparemment, une majorité est contre cette réforme.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Val1603 09/10/2013 13:48

Alors je suis contre cette réforme, tout simplement parce que le gouvernement au lieu de prendre une vraie décision et de décréter : "Oui, il y aura école le mercredi matin ! C'est comme ça et puis
c'est tout !", laisse le choix aux communes de décider qui du mercredi matin, qui du samedi matin !
Il laisse également le choix aux communes de décider comment sera réparti le temps sur la journée : allongement de la pause méridienne, ou bien finir plus tôt le soir...
Et surtout la grande question : qu'est ce qui sera proposé aux enfants pendant les temps de non-apprentissage ???
Je ne suis pas si vieille, et j'ai connu avec Grande-Miss l'école à 4,5 jours. A l'époque je travaillais à 100% avec les semaines à 39h/semaine. Le matin, je la déposais chez la nounou à 8h, je
filais prendre mon train pour commencer à 9h, le soir je finissais à 18h et la récupérais à 19h ! Et cela 5 jours/semaine (car je travaillais le mercredi - jour où elle n'avait pas école). Puis,
nous devions également la lever pour aller à l'école primaire le samedi matin de 8h30 à 11h30.
Hé bien à choisir, je préfère maintenant avec Super-Boubou..., où je fais un 80% des 35h, soit 28h/semaine.
Le matin Mr Chéri dépose Super-Boubou à l'école pour 8h20, et je le récupère à 17h45-18h : ce qui lui fait quand même de longues journées 4x/semaine !.
Et crois-moi, je suis bien contente de ne plus travailler le mercredi, et le week-end pas besoin de se lever... Et alors, je peux profiter de mes enfants : et ça rien ne peut le remplacer !
Désolée pour le pavé !
Mais au moins c'est dit hein...
Gros bisous et bon mercredi après-midi !
(Là pendant que Super-Boubou est au foot : je profite de ma maison tranquillement en surfant sur internet et en lisant les blogs-copines !).

MIA 09/10/2013 18:08



Merci Val pour ton "pavé". Pas facile de trouver une solution adaptée à chaque situation. Je suis bien d'accord avec toi : se donner les moyens de passer du temps avec ses enfants est
essentiel... mais pas toujours possible quand la situation finavière de la famille ne le permer pas.


J'ai choisi dr trvailler à mi-temps dès la naissance de mon premier enfant ( je travaillais le lundi AM, les  mardi et mercredi toute la jouréne ). Ca n'a pas toujours été bien perçu
par les autres ( dans les années 80, on était au début du travail parteil choisi et non imposé comme c'est souvent le cas maintenant ).


Finalement nous avons le même désir : être présente auprès de nos petits... ils grandissent si vite. Pleins de bisous à ta belle famille recomposée



Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.