Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

08 Jun

Mon MANEGE à PHOTOS (1)

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes p'tits CAILLOUX de BONHEUR

 

 

Quand le ciel devient gris et que la nuit devient froide, je me réchauffe au creux de nos souvenirs. Le manège à photos est un des plus jolis.

  ***

L’histoire du manège à photos a commencé, en octobre 2001, quand Fabien émit l’idée de faire une surprise à sa sœur qui devait se marier l’été suivant. Il souhaitait lui remettre, ce jour là, un objet ( ! ) qui serait ensuite transmis, de cousin en cousine, au fil des mariages de la famille.

 

En toute logique, Fabien étant le premier à se marier, quelqu’un devait réaliser cette idée pour son propre mariage au printemps 2002. Mamie Isabelle fut donc mise à contribution. De son lit d’hôpital, elle fut d’abord bien embarrassée :

 

-         « Evidemment, je vais lui faire un cadeau, rétorqua-t’elle, un peu surprise de cette étrange demande !

-         Oui, mamie, je sais bien… mais, je voudrais un « p’tit » cadeau très personnel… tu vois ?

 

  CADEAU-mystère

 

Ben non, mamie ne voyait rien, mais alors… RIEN–DU-TOUT ! Impossible qu’elle en parle à sa belle-fille… histoire de la mettre sur la piste car Sonia devait tout ignorer de la surprise. C’est ainsi que je fus mise dans la confidence. A moi de dénicher un objet à la fois insolite et personnel… pas gagné d’avance ! 

A SUIVRE ...

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.