Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

08 Aug

Le MARIAGE en question (2)

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

Depuis quelques années, les mariages se concentrent de juin à septembre. C’est plus facile de réunir la famille et les amis pendant l’été… et  normalement, on est assuré d’avoir un grand beau temps !

Dans notre famille, la période est encore plus courte, le mois d’août étant largement plébiscité. Jugez en plutôt :

 

 

MARIEE-1976

 

 

 

26 juillet 1980

  

27 juillet 2002

 

1er août 2009

 

4 août 2012

  

7 août 1976

  

9 août 2008

 

17 août 2002

 

25 août 1979

 

26 août 2006

 

 

***

Commenter cet article

MIA 09/08/2012 18:44

Bonjour Séverine... c'était la mienne en 1976 ( modèle de Jacques Heim )... une vraie folie à l'époque mais après tout, on ne se marie qu'une fois... en principe !!! Belle journée
Mia

severine 09/08/2012 17:32

voilà un joli tir groupé effectivement !! Mais quand allez vous trouver le temps de vous reposer ?? ^^..
ceci étant dit, je trouve la robe de mariée que tu as mise en illustration absolument splendide !!

MIA 09/08/2012 08:55

Les parents se sont mariés dans les années 80... et maintenant c'est au tour des enfants, cousins et cousines de se lancer dans l'aventure de la vie à deux.
Les paris sont ouverts pour le prochain mariage ( il y a 9 candidats sur la ligne de épart !!! )

doudou 08/08/2012 20:57

Je comprends mieux maintenant le coup du "coussin coeur pour mariage" C'est vraiment d'actualité chez toi en ce moment.
Bon anniversaire dans la foulée !

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.