Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

04 Jun

Le fantôme du Castellet - 2/3 -

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes SOUVENIRS

le-castellet-village.jpg

 

 

Le pittoresque village du Castelet étire ses ruelles pentues autour de l’esplanade du château d’où la vue s’étend sur le massif de la Sainte Baume.

 

On croirait presque apercevoir la silhouette voûtée de Cézanne en train de peindre un tableau ensorcelant où les vignes, les cyprès et les champs d’oliviers se confondrent en un foisonnement de couleurs impressionnistes.

  

 

le castellet en image

 

 

Délaissant ce paysage attachant, je m’attarde devant les boutiques des artisans qui, comme jadis, ouvrent leurs devantures aux regards curieux des touristes. Bougies parfumées, poteries colorées, chapeaux extravagants et cages à oiseaux se mêlent sur le bas-côté aux paniers d’osier débordant de fleurs séchées.

 

 D’une rue à l’autre, les façades des échoppes disparaissent sous les clématites et les bougainvilliers en fleurs. Les rouges, orange, fuchsia et violet se mélangent au vert profond du lierre qui s’est emparé des vieilles pierres.

 

 

 

Suivez-moi dans un des plus beaux villages de France en cliquant sur cette vidéo.

 

 

  - à suivre... -

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Commenter cet article

Valy 11/06/2013 15:59

Moi aussi j'ai adoré le village et ses boutiques artisanales ! Un vrai plaisir des 5 sens !

MIA 11/06/2013 17:38



Comme j'aimerais y retourner !!!



maylie 08/06/2013 09:00

je reconnais cela a son charme,je te rejoins pour la 3ieme partie....

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.