Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

04 Aug

Ecrire... pourquoi, pour qui ?

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de COEUR

 

Ecrire... pourquoi, pour qui ?

 

3 livres en 3 ans !

 

Qu’est ce qui me pousse ainsi à écrire ???

 

Je ne le sais pas moi-même ; mais chaque livre correspond à une étape impotente dans ma vie.

 

Le premier « Souris à la vie », je l’ai écrit juste après le décès de mon époux. Il ne faut pas être fin psychologue pour comprendre que c’était une forme de thérapie pour m’aider à accepter ce qui était alors inacceptable.

 

 ***

Le deuxième « Les quatre saisons de Mia » est né d’une rencontre qui m’a donné la force d’avancer, de faire de nouveaux projets en me tournait vers les autres et en partageant ce que la vie m’a appris.

 

***

 La-petite-fille-tombee-du-ciel---page-1.jpg

 

Le troisième « La petite fille tombée du ciel » était dans les tiroirs depuis presque deux ans. Je n’ai pas l’intention de le publier hors de la sphère familiale. Quelle raison me pousse à le reprendre aujourd’hui avec l’envie de l’offrir à mes enfants comme cadeau de Noël ? Quel message ai-je envie de leur transmettre ? Je crois le savoir mais je n’ai pas envie de le dévoiler. Ce livre est un méli-mélo entre rêves et souvenirs. Ils pourront lire entre mes lignes, se reconnaître parfois , se projeter peut-être !

 

Le portrait de la 1ere page de couverture a été réalisé par Olivier Violin  

 

 http://www.olivierviolin.com/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.