Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

11 Jun

Une METEO capricieuse (1)

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de GUEULE

 

1-   le trio infernal

 

Une météo capricieuse ! La faute à qui ? Vous avez peut-être deviné ?

 

Je veux bien sûr parler du trio infernal St Médard, St Barnabé et St Gervais qui, en ce début de juin, nous mettent les nerfs en pelote.

 

Je résume… pour ceux qui ne connaissent pas les dictons de nos grands-mères : 

 

 -   vendredi 8 juin jour de la St Médard, il a plu. Il devrait donc pleuvoir pendant encore 40 jours !

Gloups… alors qu’on se voyait déjà allongée sur le sable chaud d’une plage    ensoleillée, les orteils en éventail, il  va falloir ressortie le parapluie.

 

lundi 11 juin, c’est aujourd’hui la St Barnabé. Le jour s’est levé sur un ciel tourmenté qui n’augurait rien de bon. Le soleil jouait timidement à cache-cache avec les nuages qui, d’heure en heure, se sont faits de plus en plus menaçants et, ce qui devait arriver arriva… il s’est mis à pleuvoir !

 

Ca veut dire quoi exactement ?  Ce sacré Barnabé n’a pas voulu couper l’herbe sous le pied de son pote St Médard !!

 

 pluie-pluie-grenouille-parapluie-img.gif

-  Attendons maintenant de voir ce que leur copain St Gervais nous réserve le mardi 19 juin ??? Lui, il défait ce que les deux autres compères ont fait !!!

 

Nous voilà bien avancés avec ce trio infernal qui nous fait tourner comme une girouette selon leurs bons caprices. 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.