Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

13 Jun

Une HEURE... rien que pour MOI ! *

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes p'tits CAILLOUX de BONHEUR

 Le TEMPS-copie-1

 

 

 

Lorsqu’on est malade, le temps s’effiloche inexorablement  avec parfois une  lenteur exaspérante. Un jour, on voudrait le ralentir pour profiter encore un peu de ce présent pourtant douloureux mais, un autre jour, on voudrait l’accélérer pour en finir au plus vite avec cette vie si difficile.

 

C’est d’autant plus vrai pour les malades de SLA qui perdent peu à peu leur mobilité. La difficulté du moindre geste leur rend la perception du temps différente de la notre. JM avait l’impression qu’autour de lui, tout allait trop vite : je marchais trop vite, je faisais chaque geste trop vite… mais les heures s’égrenaient lentement !

 

Quand on est bien-portant, il en est tout autrement…quoique certaines circonstances font qu’on se retrouve parfois dans la même ambivalence que les malades.

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.