Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

04 Sep

Une drôle de petite-fille !

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes p'tits CAILLOUX de BONHEUR

Vous devez vous demander pourquoi, depuis quelques jours, mes billets sur le blog tournent tous autour d’une drôle de petite-fille ?

 

Pourquoi raconter une histoire… somme toute invraisemblable ?

 

Etapes-pour-ecrire-1-.jpg

 

… parce que j’aime écrire,

 

parce qu’à travers elle, je raconte

les endroits que j’aime, ceux que j’ai aimés,

 

parce que mon imagination raconte

les personnes qui me sont chères

et celles que j’ai inventées

en partant parfois d’un trait de vérité.

 

Voilà pourquoi Mia déboule

avec sa jolie frimousses sur le blog.

 

Aimez la, suivez la, rêvez avec elle …

 

et laissez moi un com’ si vous aimez

ou au contraire si elle vous agace !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

justine 05/09/2015 14:36

je cherche Aileza et je suis là.j'erre comme cette petite fille que j'imagine si mignonne.mais je suis sur une planète inconnue et j'attends celle qui me donnera la main afin que je trouve AILEZA...merci de votre aide...Justine qui est perdue

mouchette 05/09/2013 09:24

Elle est bien loin de m'agacer, au contraire je lis cette histoire avec plaisir et intérêt et il me tarde d'en découvrir la suite.
Je te fais de grosses bises.
Passe une bonne journée.
Amitiés.

MIA 05/09/2013 19:10



Merci Mouchette... me voilà rassurée. Depuis le début de cette série, les com' se sont évanouis ; je me pose des questions  ! Bonne soirée Amitiés



Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.