Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

20 May

Si j'étais... -2/2-

Publié par MIA  - Catégories :  #AUTEUR du blog

 

11. Si je devais regarder un film : « Les oiseaux se cachent pour mourir » bien sûr !

 

 

12. Si j’étais une actrice : Sophie Marceau… j’ai grandi avec elle comme beaucoup d’entre nous depuis la sortie de « La boum » en 1980.

 

  sophie-marceau--2-.jpg

1

3. Si j’avais une passion : je suis « passionnée »…donc mes passions évoluent au fil du temps ( scapbooking - couture – généalogie et la dernière en date : l’écriture )

 

page-de-scrapbooking.jpg

 

 

14. Si j’avais un rêve : je serais aussi connue que Guillaume Musso ou Marc Levy pour reverser les droits d’auteur aux associations qui aident à la recherche sur la SLA

 

15. Si je devais partir dans un pays lointain : je partirais en Polynésie pour ses paysages paradisiaques et en plus, il n’y aurait pas le problème de la langue !

 

polyneI-sie.jpg

 

16. Si j’avais un souvenir inoubliable : ce serait le jour des obsèques de JM ; la tristesse se mêlait à une émotion douce et forte à la fois... la prise de conscience peut-être d'un infiniment plus grand !

 

17. Si je faisais un vœu : je souhaiterais que les chercheurs trouvent les causes de la SLA et surtout le ou les remèdes qui pourront guérir les malades.

 

18. Si j’avais un objet fétiche : je n’en ai pas… et surtout pas le téléphone portable !!!

 

19. Si pouvais rencontrer une personnalité : j’aurais aimé rencontrer Sœur Emmanuelle pour sa verve joyeuse et son amour profond de la Vie et des autres

 

soeur-emmanuelle.jpg

 

20. Si j’avais un projet : ce n’est pas vraiment un projet mais une ligne de conduite : savourer chaque instant comme s’il était le dernier.

 

Et vous… qui êtes-vous vraiment ?

 

  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.