Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Nov

Un parfum d'éternité...

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

 

Je n’ai pas toujours été sage comme une image… qui peut le prétendre ? La vie met sur notre route bien des sentiers de travers où parfois on s'égare. Mais à l’automne de ma vie, je crois que je suis devenue un peu plus Sage…. pour avoir vécu une situation qualifiée par beaucoup de terrifiante : partager le dernier instant de mon époux.

 

***

Je suis en train de terminer " Jusqu’au dernier instant ", livre écrit par Marie-Félicie Rousseau ( médecin en soins palliatifs de notre ville ). Elle a elle-même frôlé la mort par deux fois et en parle avec beaucoup de sincérité. Je vous livre ici un extrait qui fait écho à ce que j’ai ressenti lorsque Jean-Mi nous a quittés.

 

« La mort est cette réalité la plus extrême, et en même temps tellement naturelle – mourir est l’évolution et l’issue normale de notre existence. D’ou mon attirance pour écouter, aider, accompagner ce travail de maturation psychologique qui permet à certains de s’affranchir de cette angoisse, elle aussi complètement physiologique face à une menace vitale.

 

L’état atteint est au-delà de la disparition de l’angoisse et au-delà de la simple acceptation de la réalité, étape nécessaire cependant avant la suivante : un état de sérénité avec ce qu’il sous-entend de joie latente. Ce qui ne lasse pas de surprendre les témoins.

 

Ces derniers sont incrédules et peinent à comprendre comment une telle disposition d’esprit est possible à l’article de la mort. Beaucoup de nos contemporains savent-ils que cet état peut advenir ? En être témoin est un privilège inestimable.

 

C’est l’occasion de se voir rassurer sur sa propre mort, certes. Mais, bien plus encore, cette sérénité est communicative. Pas seulement parce qu’elle nous tranquillise sur le confort ou le bien-être de notre patient, mais parce qu’elle diffuse un parfum d’éternité autour de celui qui l’éprouve. Un je-ne-sais-quoi de paix, d’amour, de félicité. Un état dans lequel on souhaiterait baigner en permanence. Or celui qui le diffuse est celui dont on ne voudrait surtout pas la place. Paradoxe !

 

Paradoxe résolu par les Sages. De toutes obédience, civiles ou religieuses. Approcher des êtres « ordinaires » que la maladie et leurs parcours de vie ont amené à cet état « extra-ordinaire » est une grande chance ».

 

11-serenite.jpg

 ***

J’ai vécu cet état de plénitude. Je ne trouvais pas les mots pour en parler. Dans ce livre, tout est dit avec simplicité.

 

Lorsqu’on est très âgé ou très malade, pourquoi se raccrocher désespérément à une vie qui fuit à tire d’aile sans qu’on puisse la retenir ? Pourquoi ne pas s’abandonner avec confiance puisque l’humain ne peut plus rien pour aider à rajeunir ou guérir ? C’est alors seulement, dans ce lâcher-prise et dans cet abandon, que la souffrance et l’angoisse disparaîtront et que la sérénité pourra éclore dans un corps mourant mais encore Vivant.  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.