Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

02 Mar

Mon truc "anti-déprime"

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de COEUR

 l-enfant-des-neiges.jpg

  

 

Quand le ciel se fait un peu trop gris, rien de tel pour oublier les tracas quotidiens q’un bon roman. C’est ainsi que, depuis plusieurs années, je me plonge avec délice dans la saga romanesque de Marie-Bernadette Dupuy « L’enfant des neiges ».

 

 Le premier tome est sorti en juin 2009, le tome 6 en 2013. Ces deux dernières années, j’ai pris pas mal de retard car ma vue déficiente compliquait sérieusement la lecture d’un livre « normal »… au point de ne plus lire que des textes en caractères agrandis.

 

 

 

 

La curiosité étant la plus forte, je me suis replongée dans les aventures de la belle Hermine, surnommée le Rossignol de Val-Jalvert. Je n’ai pas moins de 2500 pages à rattraper ce qui va me mener à l’automne !

 

Un 7e tome sera alors peut-être sorti ? 

  

 

 

" Un soir glacé de l'Épiphanie 1916, dans le village de Val-le rossignol de val jalvertJalbert,, une des religieuses du couvent-école découvre un bébé d'un an, niché dans un ballot de fourrures. Les sœurs sont bien désemparées devant la fillette abandonnée.


L'enfant de la nuit bouleversera peu à peu l'existence des sœurs et de leurs voisins immédiats, la famille Marois, qui la prend en charge. D'où vient Marie-Hermine, aux yeux si bleus? Pourquoi ses parents l'ont-elle déposée comme un fardeau encombrant à la porte du couvent-école? Dotée d'une voix exceptionnelle, au fil des années, l'orpheline deviendra celle que l'on appellera affectueusement « le rossignol des neiges ». Son passé refera surface, les jalousies écloront, comme l'amour d'un jeune métis, Toshan, rencontré au bord du lac Sai
nt-Jean."

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.