Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

01 Feb

Mon roulé de saumon

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes RECETTES sans prétention

    02-roulé de saumon au chou

 

Pour changer  du sempiternel saumon à la fondue de poireaux, voici mon roulé de saumon au chou : à essayer sans tarder !!!

Ingrédients pour 4 personnes

  • 8 grandes feuilles de chou vert.
  • 4 dos de saumon de 150 g sans peau.
  • 3 cuillers à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 cuiller à café de moutarde forte
  • 1 cuiller à soupe de moutarde douce (Savora)
  • 1 cuiller à café de jus de citron
  • 1 bouquet d'aneth
  • Sel, poivre.
  •  

Préparation :

1 - Faites blanchir deux minutes les feuilles de chou dans une eau salée en ébullition puis rafraîchissez-les dans une eau glacée, 30 secondes. Égouttez et à l'aide d'un couteau, amincissez la grosse côte centrale de chaque feuille de chou.


2  -  Disposez-les à plat sur le plan de travail, ajoutez au centre de chaque feuille un demi-pavé de saumon. Salez et poivrez-les.

 

3 - Enfermez-les dans les feuilles et faites-les cuire 5 à 7 minutes dans le panier d'un cuiseur-vapeur.

 

4  -  Mélangez la crème avec les moutardes, le jus de citron et quelques brins d'aneth. Nappez le fond de 4 assiettes. Disposez au centre les choux farcis et servez aussitôt.

 

Rendez-vous sur Hellocoton ! Sans MS"; mso-bidi-font-size: 7.5pt; mso-bidi-font-family: Arial;">

Commenter cet article

Martine 01/02/2014 15:15


Voilà une façon de manger du saumon originale et qui me semble bien bonne. Merci pour cette bonne idée ! Bon week-end.

MIA 02/02/2014 18:51



Merci Martine pour ce com... mais quelle Martine se cache ici ??? Bon WE aussi 



Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.