Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Nov

Miya part aux sports d'hiver -25*-

Publié par MIA

Résumé :  voici la nouvelle Miya qui part à l'assaut des sommets pyrénéens avec Papou Aleandre et Nanou Katia. Elle va découvrir la NEIGE, cette chose totalment inconnue pour elle qui arrive d'une lointaine planète  !!!!

  

***

Février 2043 :

 

ranger.jpgCela tient du miracle, mais Papou a réussi à loger dans le vaste coffre du monospace tous les bagages… et sans râler ! Depuis un bon bout de temps, Miya le regarde faire avec un air mi-rieur, mi-interrogateur. Elle lui a bien proposé de l’aider mais il préfère le faire à sa façon. Depuis l’aube, il s’affaire donc à caser méthodiquement les sacs que Nanou lui apporte pour aller plus vite. A vrai dire, l’équipage ressemble plus à un chargement de romanichel qu’à un simple départ en vacances.

 

 

 

02-Mia-a-Bareges.jpg

On y trouve pêle-mêle, coincés entre les sacs et les valises, une pelle, un chargeur, une trousse à outils, l’oreiller de Papou, le sèche-cheveux de Nanou, une glacière, une couette, une valisette avec des livres, des magazines et des jeux de société au cas où le temps serait capricieux. On n’y glisserait pas même une aiguille. Le plus rigolo dans ce bric-à-brac, c’est que la plupart des objets ne serviront probablement à rien mais, allez donc savoir ? pense Miya, qui ne connaît pas la destination finale du voyage. Elle sait seulemnt qu'il ne fera pas chaud car Nanou a emplié les pulls, les salopettes, les gants, les échartpes... et autres vêtements confortables en cas de grand froid !

 

***

Ils étaient arrivés dans la petite station pyrénéenne,

le week-end précédent.

 

 

Miya avait eu la surprise de découvrir, au fil des kilomètres, un paysage de plus en plus ac-cidenté. Sur la fin du voyage, la route était creusée à même le rocher et surplombait de profonds ravins. Elle avait l’impression de pénétrer dans un monde mystérieux faits de forêts ténébreuses, de torrents tumultueux et de sommets enneigés. Ce n’est qu’à la tombée de la nuit qu’ils avaient enfin atteint le chalet.

 1-BAREGES--.jpg

 

- Nous voici arrivés à Barèges, avait simplement dit Papou en désignant d’un large geste le village. Seul le clocher de l’église dépassait des toits d’ardoises.

- Il y a bien longtemps que je ne n’y suis pas venu. Nous allons passer une se-maine de vacances aux sports d’hiver… comme au bon vieux temps, avait-t’il conclu, visiblement ravi de ce retour aux sources de l’enfance.

 

***02-bareges-a-la-fenetre.png

 

Depuis la veille, la neige tombait presque sans discontinuer. Au début, ce n’étaient que de minuscules flocons qui voletaient légèrement dans l’air glacial de février. Au fil des heures, ils étaient devenus de plus en plus gros, formant un rideau opaque qui engloutissait peu à peu les rues. Toute la nuit, le vent avait soufflé en rafales si violentes que le chalet semblait gémir à chacun de ses assauts. Miya s’était levée plusieurs fois pour regarder par la fenêtre les flocons qui ne cessaient de voltiger dans la lueur blafarde des lampadaires.

 

- à suivre -

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.