Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

16 Jan

Mes ailes de raie au beurre d'algues

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes RECETTES sans prétention

 

Mangeons sainement si nous voulons vivre bien ; alors plus question de préparer une aile de raie au beurre noir… ce serait sacrilège et pourtant, des générations s’en sont régalées mais les temps changent. Je vous propose donc la version 2014 de l’aile de raie … au beurre d’algue ! ( je n’ai pas essayé mais ça a l’air simple et bon !!! )

 01-aile de raie

Ingrédients pour 4 personnes.


  • 4 portions d'aile de raie pelée de 200 g 
  • 60 gr de beurre salé (à température ambiante)
  • 1 cuiller à soupe d'algues wakamé fraîche (rincée et hachée)
  • 1 citron bio (zeste et jus)
  • 1 cuiller à soupe de petites câpres
  • Poivre.

 

Préparation : 

 

1 -Rincez et hachez le wakamé.


2 -Disposez le beurre, les algues, le jus et le zeste du citron dans le bol d'un mixer. Mixez afin de mêler l'ensemble (mixez par à-coup afin d'éviter la surchauffe). Roulez la préparation dans un film alimentaire et laissez durcir 30 minutes dans le réfrigérateur.


3 -Déposez une grande feuille de papier sulfurisé sur une plaque allant au four. Disposez dessus les portions d'aile de raie légèrement espacées. Ajoutez dessus quelques rondelles de beurre aromatisées et quelques câpres. Poivrez et recouvrez le tout d'une deuxième feuille de papier sulfurisé. Fermez les côtés comme une papillote et enfournez 10 minutes dans un four préchauffé à 200 °C.


4 - Déballez et dégustez aussitôt avec des pommes de terre à la vapeur, le tout arrosé de beurre aromatisé.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.