Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

25 Oct

Ma nage océane !

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes RECETTES sans prétention

  

Pas facile de trouver, tous les jours, de quoi se restaurer sainement, à petit prix, tout en ayant du bon dans son assiette ! C'est pourquoi j'aime bien regarder les émissions culinaires. A défaut d'être une grande cuisinière, je suis une grande curieuse. Je teste partfois si la rectte est simple !

  

Voici donc une recette qui fleure bon les vacances. On peut en faire une variante uniquement avec des moules.

 

Ingrédients pour 4 personnes :

  •  ½ litre de coques, de petites moules et petites praires. (lavé et sans sable)
  • 2 échalotes (ciselées)10-nage-de-coquillage.jpg
  • 5 cl de vin blanc sec
  • 15 cl de crème liquide
  • 1 poignée de pousse d'épinards
  • 2 à 3 pistils de safran
  • 1 feuille de laurier
  • 1 quartier d'oignon
  • 1 gousse d'ail
  • Quelques grains de poivre noir
  • Sel, poivre.
  • 

Préparation :

 

1 - Dans une sauteuse, faites chauffer 1 litre d'eau avec l'oignon, le laurier, la gousse d'ail et les grains de poivre. Plongez-y les coquillages et dès qu'ils se sont tous ouverts, débarrassez-les à l'aide d'une écumoire. Laissez réduire le bouillon des coquillages le temps de les décoquiller.

 

2 - Dans une casserole, faites réduire le vin blanc quasi à sec avec l'échalote. Ajoutez le bouillon, le safran, la crème et les feuilles d'épinards et faites chauffer 2 minutes sur un feu doux.

 

3 - Répartissez les coquillages dans 4 assiettes creuses, versez la nage dessus sans les couvrir entièrement et servez aussitôt.

 

Recette : http://www.tf1.fr/petits-plats-en-equilibre/

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.