Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

22 Nov

Les GESTES délicats

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

Hormis les obsèques de mes grands-parents et de quelques oncles et tantes très âgés, jusqu’au décès de J.Mi, je n’avais pas vraiment senti la nécessité d’assister aux funérailles des personnes qui m’étaient plus ou moins proches. J’envoyais une petite carte de condoléances… et, c’est tout.

 

Il est vrai que, lorsqu’on travaille, la société ne nous laisse guère le choix. Il est parfois très mal perçu de s’absenter, surtout si la personne décédée n’est pas un proche.

 I-funerailles-.jpg

 

Aujourd’hui, je sais combien il est important d’entourer ceux qui sont dans la peine de petit gestes délicats ( un sourire, un regard, une main tendue… ). Notre présence amicale à leurs côtés est un immense réconfort dans ces moments de grande tristesse… mais, il faut peut-être avoir soi même vécu cela pour en prendre vraiment conscience.

Commenter cet article

Petitdiable 24/11/2012 20:55

Je découvre ton blog et je le trouve très touchant. Pour ma part, j'ai perdu pas mal de proches, les enterrements, je trouve que c'est très important, même si on n'est pas directement touché,
effectivement pour le soutien...

MIA 24/11/2012 09:11

OUI... ce moment de partage est très important mais notre société ne laisse guère le temps de "faire son deuil". Il faut vite, vite se remettre sur les rails alors qu'on a justement besoin de temps
! Bon WE

naniemel 24/11/2012 05:28

Bonjour, dans notre famille les enterrements, sont de grandes fêtes.C'est le moment où toute la famille se retrouve, on pleure au cimetière, et après nous partons chez celui ou celle qui organise
un pot, après quelques verres les larmes sont séchées. Amitiés.

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.