Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

09 Aug

Le MARIAGE en question (3)

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

 

La cérémonie du mariage nous fait découvrir ou redécouvrir de très beaux morceaux de musique et des textes qui n’ont rien perdu de leur fraîcheur.

 

 

Ma-COLOMBE.jpg

« Voici mon bien-aimé qui vient !

Il escalade les montagnes,

il franchit les collines,

il accourt comme la gazelle,

comme le petit d’une biche.

Le voici qui se tient

derrière notre mur ;

il regarde par la fenêtre,

il guette à travers le treillage.

 

 

Mon bien-aimé a parlé ; il m’a dit :

"Lève-toi, mon amie, viens, ma toute belle.

Ma colombe, blottie dans le rocher,

cachée dans la falaise, montre-moi ton visage,

fais-moi entendre ta voix ;

car ta voix est douce, et ton visage est beau.

" Mon bien-aimé est à moi ; et moi je suis à lui.

Il m’a dit : "Que mon nom soit gravé dans ton cœur,

qu’il soit marqué sur ton bras. "

Car l’amour est fort comme la mort,

la passion est implacable comme l’abîme.

Ses flammes sont des flammes brûlantes,

c’est un feu divin !

Les torrents ne peuvent éteindre l’amour,

les fleuves ne l’emporteront pas »

 

( Cantique des cantiques 2,8-14) 

 

 

Commenter cet article

MIA 14/08/2012 22:00

Je ne connaissais pas ce morceau mais il est trè, très beau... plein de poésie à l'image de la cérémonie.

Marie 14/08/2012 20:39

Ah cette musique ..... lorsqu'on l'a entendu pour la première fois, on s'est dit que c'est sur le son de celle-ci que nous rentrerions aux bras de nos parents ! Sous le coup de l'émotion, nous
n'avons pas eu l'impression de l'entendre lorsque nous avancions !!!

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.