Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Jul

Le CRI du COEUR

Publié par MIA  - Catégories :  #SLA-SOLIDARITE

Avez-vous déjà entendu parler de la SLA ?

Non

… et la maladie de Charcot ?

Non plus.

 

Rien d’étonnant puisque les médias ignorent superbement les 8000 malades atteints par cette maladie rare et orpheline, incurable à ce jour. Pourtant en parlant de la SLA autour de moi, j’ai été la première surprise : beaucoup de personnes connaissent  quelqu’un atteint  par cette terrible pathologie

 

 SLA en coeur

 

Si vous voulez m’aider à briser le silence, parcourez mon blog, parlez-en autour de vous. C’est le message que je voudrais crier au monde entier pour que le combat mené par tous les malades de SLA prennent un sens et donnent espoir à tous ceux qui aujourd’hui attendent qu’on leur tende la main.

 

 

Commenter cet article

MIA 04/07/2012 08:49

Moi aussi l'absence de réactions au 21 juin dans les mécias m'a attristée. Je crois qu'on se sent vraiment touché quand on traverse les mêmes difficultés. C'est vrai qu'on ne peut pas porter toute
la misère du monde sur ses épaules... ce serait bien trop lourd... mais quand même !!!

Flo 03/07/2012 22:17

Pour ma part, j'ai fait un essai (avant le 21juin) et j'ai reçu des messages disant : pourquoi cette maladie plus qu'une autre ? tiens cela t'a pris soudainement ? ah je ne savais pas que tu étais
concernée ? ...

autant de message qui m'ont obligé de "me justifier" ; d'expliquer !

Oui les gens sont ignorants, mais combien sommes-nous de curieux, d'altruiste, de solidaires, ...
j'ai ce soir en réaction à ton post, un avis un peu amer et pessimiste vis-à-vis de notre société "très" individuelle et égoïste.

Alors surprenez-moi ! et faîtes moi mentir pour que les choses changent et qu'il y ait des avancées.

Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.