Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

02 Apr

La Course des Héros

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de COEUR

 

Les beaux jours reviennent enfin et, avec eux, l’envie de courir. Certains ne peuvent plus courir, d’autres ne pourront plus courir dans quelques semaines, quelques mois. Ils sont atteints d’une SLA ( ou maladie d eCharcot).

 

 

 

Je vous ai déjà présenté cette terrifiante maladie lorsque j’ai crée mon blog en janvier 2012. Vous savez donc qu’il s’agit d’une maladie rare et orpheline, incurable à ce jour. Elle provoque une paralysie qui s’étend progressivement à l’ensemble du corps. On en ignore les causes. On constate seulement que le nombre de cas est en constante évolution depuis plusieurs décennies. Chacun de nous peut, un jour, être frappé par cette malédiction.

 

 course-des-heros.jpg

 

 

Nous pouvons aider la recherche en faisant un don : je vous invite à suivre le lien de Fabien qui participera à la Course des Héros à Paris, le 16 juin prochain. Il est collecteur pour l'association ARSla qui aide à la recherche sur cette pathologie.

 

http://coursedesherosparis2013arsla-associationpourlare.alvarum.net/fabientabouret2

 

 

 

« Intouvchables » a attiré plus de 20 millions de spectateurs. Il ne faut pas que ce bel élan de sympathie envers les handicapés reste lettre morte. Plus nous serons nombreux à soutenir cette cause et plus les malades pourront croire en notre volonté à les défendre, à les aider, à les accompagner.

 

 

 

Aidez-nous à faire passer ce message à tous vos contacts.

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.