Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

05 Mar

La BEAUTE originelle !

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de GUEULE

 

Ce matin en pianotant sur le web, je suis « tombée » bien évidemment sur la photo qui fait le buzz. Etant curieuse, j’ai voulu savoir qui se cachait derrière cette femme de 70 ans très sexy  en body de dentelle et talons hauts  ; j’ai ainsi découvert qu’il s’agit de Catherine Deneuve ! J’avoue que j’ai été très surprise. Vue de dos, elle peut tromper le monde, mais vue de face son sourire crispé et ses traits figés ne trompent personne. Combien de séances chez le coiffeur, combien d’opérations de chirurgie esthétique, combien de crèmes miraculeuses pour en arriver là ?

 

Brigitte-Bardot-011.jpg

 

 

J’avoue que je préfère et de loin Brigitte Bardot. Dieu sait qu’elle fut belle dans les années 60 ! Aujourd’hui, à presque 80 ans, je la trouve belle avec son sourire fatigué, ses rides et ses cheveux blancs. Pourquoi notre société refuse-t-elle de voir la vieillesse autrement qu’à travers des images « truquées » ?

 

Brigitte-Bardot--2-.jpg

 

Je connais une belle personne de mon âge… c’est à dire plus très jeune mais tellement belle intérieurement qu’elle a toujours 20 ans. Ses yeux rieurs et son sourire chaleureux effacent les rides qui ne sont rien d’autres que les marques d’une vie bien remplie auprès des autres.

 

Alors vous, qui préférez vous : Catherine Deneuve ou bien Brigitte Bardot ?

A qui voulez-vous ressembler ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.