Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

15 Nov

J'ai GRANDI !

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

 

Arrivée à l’automne d’une vie sans histoire, je me retourne et je regarde en arrière. J’ai fait la traversée dans une barque glissant sur un long fleuve tranquille : une enfance choyée dans une famille unie, une adolescence banale, des études longues, une profession choisie, un mariage heureux, trois enfants aimants et deux « jolies »-filles charmantes… une vie rêvée ! J’étais dans une bulle qui me rendait presque indifférente aux autres.

 

Un jour, la vie a demandé son du : la maladie, puis le décès de mon époux m’ont ouvert les yeux.

 

Alors que j'étais indépendante, secrète, je me suis ouverte aux autres. Je suis maintennat comme une éponge qui s’imbibe du chagrin  mais aussi du bonheur des autres. 

 

I-arbre.jpg

 

En quelques mois, j’ai GRANDI plus vite que pendant toutes ces années et cela à cause  ou peut-être … grâce à cette épreuve !

Commenter cet article

MIA 15/11/2012 21:41

Merci beaucoup. Cette nouvelle épreuve qui touche une femme si jeune est encore plus douloureuse mais nous allons entourer tous ses amis tellement affectés par cette perte.

Dewan 15/11/2012 20:22

Comme vous dites juste!!!!, depuis le départ de mon mari en janvier 2012, emporté par la SLA en 4 ans de combat, si je fais le bilan de ma vie, simple et heureuse,














Comme vous dites juste!!!! Après une épreuve on en sort grandi, ouverts aux autres!!! pour ma part, je m'investi dans l'association que mon mari a créé et cela m'aide énormément!!!
Toute ma sympathie pour les moments difficiles que vous traversez

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.