Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Jan

Ecris l’histoire - 1/5 -

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de COEUR

Une fois n’est pas coutume, je laisse la parole à mon fiston ( alors âgé de 12 ans… aujourd’hui trentenaire  ) qui a écrit cette histoire si émouvante.
 
Il a écrit ce texte alors qu’il était en classe de 5e.  Le prof’ a toujours cru que nous l’avions aidé, ce qui lui a valu quelques remarques acerbes de sa part !!! Il a rédigé ces lignes tout seul : étonnant pour un enfant de cet âge! ! Inutile de vous dire qu’il est passionné de Formule 1 !
 
*** 
 
La F1… c’est ma passion !!!
   
      
1.      Un nouveau champion de Formule 1
 
-mika-hakkinen-1-.jpg
« Bonjour, je m’appelle Mika Häkkinen   j’ai 31 ans, je suis allemand. Mon métier ? pilote de F1 à l’écurie Mac Laren. La F1, c’est ma passion ; enfin, c’était ma passion…
 
Cela se passe le dimanche 1er Mai 1994 au grand prix de St Marin en Italie. J’étais nerveux, car je venais de finir les tours de piste pour la classification officielle au warn-up. J’attendais les résultats dans la F1 avec le moniteur sous les yeux. Mon coéquipier, était troisième sur la grille de départ ; moi, j’espérais être dans les premiers. Tout à coup, les résultats s’affi-chèrent :
 
 
 1er Ayrton SENNA
 2   SCHUMACHER
 3  Jean ALESI,
 4   Damin HILL
 et 5...  M. HAKKINEN.
***
 
 «  Oui, formidable ! Bravo Mika »,s’exclamèrent les mécanos. C’était un record pour moi. Mais tout n’était pas joué. Au départ, à 13 h.30, il allait falloir tenir pendant 59 tours. Fier de moi, j’allai rejoindre Jean ALESI pour lui faire part de ma performance.
Après le déjeuner, je regagnai l’écurie, enfilai ma combinaison, pris mon casque et allai rejoindre les mécanos et la F1 sur la piste. Il était 13 h, il faisait très chaud ; je transpirais dans ma combinaison ; je me  concentrais, je revoyais dans ma tête tous les virages de la piste, les trois chicanes ;  j’espérais faire un podium, mais je n’y pensais pas trop. Je rentrai dans la F1 et me  concentrai encore sur le parcours, puis j’embrayai, je passai la première. Soudain, « l’arbre de Noël »   s’alluma : rouge, rouge, vert ! J’écrasai la pédale d’accélérateur…  c’était parti ! 
 
- à suivre -
     
Commenter cet article

naniemel 12/01/2013 18:26

Bonsoir, je te souhaite un bon dimanche.

ua ch 12/01/2013 19:39



Merci naniemle... bon WE à toi aussi : le froid arrive ; on va rester bien au chaud à bloguer !!!



Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.