Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Jul

CARNET de VOYAGE : la SUISSE (4)

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes SOUVENIRS

 SUISSE--1-.jpg

Pendant près de cinq heures ( !!! ), nous avons « crapahuté » sur des chemins rocailleux, traversé des ruisseaux, franchi un pont suspendu, escaladé .des rochers, longé de vertes prairies, écouté les cloches de vaches invisibles, picoré des mûres et admiré les corolles multicolores des fleurs alpines. Nous avons découvert la Suisse des cartes postales, verte et souriante avec ses immenses chalets de bois, ses granges nichées au fond de la vallée et ses sommets  escarpés :  superbe balade mais… ouille, ouille… les petons n'ont pas vraiment apprécié la promenade. Il a fallu "compeedé" en urgence ( le « compeed » c'est un truc génial pour ceux qui ne connaissent pas ). Même avec tout plein d'ampoules aux talons et aux orteils, on peut continuer à marcher. C'est un peu maso ... mais ça fonctionne bien. ( vous pouvez l’acheter en pharmacie )

 SUISSE (2)

 

De retour à la voiture, nous repartons en direction de Gruyère, charmant village qui rappelle le Tyrol, avec ses façades aux balcons dentelés croulant sous les géraniums. Village de GRUYERELe village tire son nom des grues dont on retrouve la trace sur les girouettes des maisons. Affamés par notre randonnée, dès 18 heures, nous nous attablons sous la eille d’une auberge typique, qui nous sert bien évidemment une tradi-tionnelle raclette suivie d’une autre spécialité locale, une meringue aussi légère qu’un courant d’air !

Rassasiés, fatigués, saoulés par le grand air, il ne restait plus qu’à parcourir en sens inverse le chemin pour regagner Genève, mais c’est à celui qui ne prendrait pas le volant... chacun voulant en profiter pour faire un petit somme !

 

A suivre...  

Commenter cet article

compteur de sitecompteur de site" target="_blank"> COMPTEUR

Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.