Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Jun

BETE à chagrin... ou nouvelle THERAPIE ? **

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes p'tits CAILLOUX de BONHEUR

 

Pourtant, deux mois plus tard, une jolie minette noire et blanche, aux grands yeux verts mordorés, a débarqué de sa Normandie natale chez nous. Les enfants étaient allés la chercher dans un refuge. Elle y avait été déposée par une âme charitable alors qu’elle s’était égarée. Une fois encore, nous avons craqué. Elle a vite trouvé ses repères dans sa nouvelle maison. Depuis, elle coule des jours heureux et me tient compagnie avec beaucoup de douceur ( parfois bien plus que les humains !!!).

  

Lorsque JM était cloué oar la SLA sur son lit médicalisé, elle passait de longues heures, pelotonnée à ses pieds. Elle se faisait toute petite pour qu’on l’oublie. On avait surtout peur qu’elle se prenne les pattes dans les fils de la tubulure à oxygène ou de l’alimentation parentérale. S’il est vrai qu’un chat dans une chambre de malade, ce n’est pas le « top » côté hygiène, c’est incroyablement apaisant d’entendre ses ronrons.

 

Notre Minette, a-t’elle des dons  de voyance comme ce chat américain qui pressent le départ d’un malade et ne le quitte pas dans les heures précédant sa mort ? Je n’ai pas la réponse. Une choses est sûre, on l’ADORE, notre jolie  Minette !

 

  MINETTE

 

Qui plus est… des études très sérieuses montrent que le ronronnement serait bénéfique sur les pathologies de notre temps ( stress, hypertension ou troubles cardiovasculaires ). La ronronthérapie est née : c’est une nouvelle thérapie très sérieuse basée sur le bien être que nos matous nous offre grâce à leur ronronnement.  Bizarrement, on ne connaît pas bien le mécanisme de ces ronrons parfois intempestifs. Quand votre chat vient se frotter contre vous en ronronnant, avec une attitude de « laisser aller », vous êtes transporté consciemment dans le pays des souvenirs émus, rejoignant le temps où les soucis n'existaient pas. Tout se passe comme si le souvenir/émotion déclenché par l'écoute du ronron, entraînait la production de sérotonine, avec pour effet un état de sérénité. Ceci explique peu-être nptre amour inconditionnel pour ce sacré séducteur !

 

Pour en savoir plus , suivre le lien :

 

 http://suite101.fr/article/la-ronrontherapie-a5445

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.