Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

27 Mar

Au hasard des livres !

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes p'tits CAILLOUX de BONHEUR

  

 

Je l’ai acheté un peu par hasard, puis je l’ai oublié pendant des années sur une étagère de la bibliothèque. Il était un… parmi tant d’autres livres ! Un jour, j’ai décidé de le lire : pourquoi celui ci, pourquoi ce jour là ?

  

Nous venions tout juste d’apprendre que J.Mi était atteint d’une maladie incurable. En ouvrant ce livre, j’ignorais ce que j’allais y trouver. Je n’avais même pas lu le résumé sur la 4e page de couverte. J’avais sans doute été attirée par les yeux clairs de la jeune femme sur la couverture. Son regard franc et limpide avait plongé dans le mien !

 

Dès les premières lignes, j’ai compris : le personnage principal était atteint de la même maladie que JMi. Je ne l’ai alors plus lâché jusqu’à la dernière ligne, jusqu'à son dernier souffle !

 

Quels liens mystérieux m’ont fait choisir « Ne compte pas les heures »

plutôt qu’un autre livre ?

je ne le saurai sans doute jamais !

 

 

 

03-livre-Ne-compte-pas-les-heures.jpg« Apparemment, Mattie Hart, trente-six ans, marchand d'art à Chicago, a tout pour être heureuse. Un mari avocat, le plus brillant sans doute de la ville, une fille adorable, une ravissante maison, un métier qu'elle adore. Apparemment... Si Jake a épousé Mattie, il y a seize ans, c'est seulement parce qu'il l'avait mise enceinte. Il la trompe depuis des années. Et s'apprête aujourd'hui à la quitter pour sa nouvelle maîtresse. Leur vie à tous deux bascule lorsque Mattie apprend qu'elle est atteinte d'une maladie rarissime et meurtrière. Jake décide de rester à ses côtés. Il ne peut la laisser lutter seule. Mari et femme n'ont que peu de temps pour se dire ce qu'ils ont tu, toutes ces années... L'urgence les délivre, leur permet de se découvrir. Et de s'aimer, enfin. Mais pour combien de temps ?

 

« Ne compte pas les heures » de Joy Fielding

est paru en 2002 chez Robert Laffont

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.