Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

17 Jul

Au cœur de la Camargue !

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes SOUVENIRS

Nos vacances en Provence s'achèvent ! Pendant que J. met les bagages dans le coffre du monospace, que les garçons s'installent,  je vais dire au-revoir à Muriel.

  ciel-d-orage-copie-1.jpg

 

Ce matin, le ciel de Provence, habituellement si pur, est encombré de nuages menaçants comme pour gommer, au moment du départ, une petite pointe de regret.

 

 camargue-1-.jpg 

 

Nous avons décidé de passer la dernière nuit dans un mas

au cœur de la Camargue.

 

camargue-1.jpg

 

Les roseaux cachent le paysage salin où les flamants roses, les chevaux sauvages et les taureaux ténébreux se cachent, loin du regard inquisiteur des touristes.

 

camargue

 

Thomas se pince le nez, tant l’odeur des marécages est nauséabonde. Les moustiques ont décidé de passer à l’attaque et, leur danse infernale nous laisse, au petit matin, fatigués avec l’envie de quitter les lieux au plus vite.

 camargue-FETE-DES-GITANS.jpg

 

C’est donc sans regret que nous reprenons le chemin du retour

sans même avoir vu l’ombre

d’un seul gitan aux Saintes-Maries de la Mer !

 

saintes-maries-de-la-mer01-1-.jpg

 

Si vous voulez voir la Camargue en vidéo, suivez vite ce lien http://www.chevaux-les-arnelles.camargue.fr/pages07-07/video.html

 

 

  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.