Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

06 Sep

Anti-pasti de courgettes grillées

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes RECETTES sans prétention

J’ai découvert cette délicieuse recette alors que M’ m’avait invitée au restaurant. De retour à la maison, j’ai recherché une recette semblable tellement je l’ai trouvée délicieuse. A vous d’essayer maintenant !

  courgettes.grillees.jpg

 

Ingrédients :

  

  •  2 courgettes
  • 10 cl d'huile d'olive
  •  
  • 5 cl de vinaigre de vin blanc
  • 3 gousses d'ail
  • Quelques feuilles de menthe.

 

 

 

 

Préparation :

 

1 - Couper les courgettes en fines lamelles avec une mandoline dans le sens de la longueur.

 

2 - Saler légèrement les lamelles de courgettes et les laisser mariner pendant 1 heure.

 

3 - Enduire les lamelles de courgettes avec un peu d'huile d'olive ( au pinceau ) et les faire griller dans une poêle antiadhésive ou sur une plancha

 

4 – Les disposer dans un plat. Saupoudrer chaque couche d'un peu d'ail haché, de menthe ciselée, d’un peu d'huile d'olive et du vinaigre de vin blanc.

 

5 - Laisser mariner les courgettes 12 heures au réfrigérateur avant de les consommer. Vous pouvez les présenter sue des assielles individuelles avec quelques tomates-cerise en décoration ainsi que du mascarpone.

 

( la recette provient du site  http://www.ilgustoitaliano.fr/recette/courgette-grillee-au-mascarpone-et-pignons-grilles 

 

etl'image provient du site http://www.750g.com/courgettes-grillees-marinees-comme-un-antipasti-rc52132.htm  )

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.