Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

15 Jun

A vous tous... AMIS LECTEURS ! *

Publié par MIA  - Catégories :  #SOURIS à la VIE-témoignage

    A vous tous amis lecteurs qui venez de lire mon témoignage « Souris à la Vie » ou qui allez le lire parce qu’un parent ou un ami vous en a parlé. Je redoute cet instant et, en même temps, je l’attends.

 

    Je le redoute car vous allez pénétrer dans notre intimité, au moment où nous sommes le plus vulnérables … celui de l’ultime instant de vie ; et, en même temps, je l’attends car il va faire revivre mon époux à travers ces pages. C’est ma manière de lui rendre hommage pour sa loyauté, son courage dans son combat contre la SLA, … un combat perdu d’avance hélas !

 

    C’est peut être aussi une manière d’aider ceux qui sont aux côtés de personnes malades, qu’il s’agisse de SLA ou de toute autre maladie grave dans laquelle le pronostic vital est engagé à brève échéance.

 

 

Commenter cet article

MIA 17/06/2012 08:52

Merci, merci FLO.

Jean-Mi doit être fier de notre combat... qui, cette fois ci, n'est pas perdu d'avance !

Flo 16/06/2012 19:05

Pour moi, j'ai aussi redouté la lecture de ce livre _ j'étais curieuse et désireuse de lire le témoignage _ j'avais des appréhensions et je craignais que cela "ne soit trop dur".


Pour moi, tu as rempli ton défi : tu as su rendre hommage à la loyauté de Jean-Mi, tu a fait preuve d'un réel courage et d'une forte détermination qui participe au combat contre la SLA.

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.