Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

09 Jul

A l'assaut des Gorges du Régalon -1/4 -

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes SOUVENIRS

 

Après mon escapade du WE en Vendée, je reprends la plume

pour vous raconter la suite de nos aventures provençales

dans les années 2000.

 

***

Délaissant les villages perchés du Lubéron, aujourd’hui, nous recherchons la fraîcheur ! La journée s’annonce encore plus chaude qu’hier. Je me demande avec inquiétude jusqu’où va grimper le thermomètre. Pour un peu, j’aimerais bien une petite ondée. Muriel nous a suggéré de faire une balade dans les Gorges du Régalon. Nous y trouverons un peu de fraîcheur.

 

Depuis plusieurs semaines, notre fiston Thomas s’est initié à la conduite accom-pagnée. Maintenant, il n’y a plus qu’à rouler pour devenir un as du volant et les petites routes des vacances s’y prêtent bien. Il est déjà installé au volant, J. à sa droite, moi à l’arrière avec Alex et Pierre.

 

1-route-de-provence.jpg

 

Thomas roule à allure modérée dans la campagne qui semble assommée par la chaleur. La route serpente entre une rangée de platanes à l’ombre rafraîchis-sante. Le soleil joue à cache-cache sous la voûte feuillue et seul, le chant des cigales nous accompagne. A la sortie d’un virage, il dépasse prudemment un petit groupe de cyclistes suant à grosses gouttes. Peu à peu, il prend de l’assurance. Arrivé sur le parking à l’entrée des gorges, il gare la voiture souplement et coupe le contact.

 

- Parfait, le complimente J. Encore deux ou trois mille kilomètres et tu pourras conduire tout seul. Je vais voir où se trouve l’entrée des gorges.

 

Il s’éloigne, laissant seuls les trois garçons pendant que, de mon côté, je pars à la recherche d’un endroit agréable pour le pique-nique.

 

gorges-de-regalon-1-.jpg

 

- à suivre -

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.