Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

10 Mar

A chacun son SIECLE - 10/10 -

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes SOUVENIRS

 

Avez-vous  reconnu  le Dalaï-Lama ?..

 Dalai-Lama-.jpg

 

 

Les premiers universitaires parisiens qui ont tenté d’expliquer le bouddhisme en France, en ont involontairement déformé la philosophie dans le sens d’un égoïsme qui ne s’y trouvait pas.

 

Le Dalaï-Lama s’en est-il offusqué ? Non !

 

Touché de l’intérêt porté par ces chercheurs au bouddhisme, il leur a écrit pour les en remercier, et a ajouté qu’il  comprenait tout à fait leur difficulté à pénétrer un point de vue oriental si éloigné de leur propre culture. Sa plus grande peur personnelle est de manquer un jour de compassion envers les Chinois, bourreaux de son peuple, car ce serait pour lui perdre sa qualité d’ETRE. Cette qualité, justement, m’impressionne. Bien que le bouddhisme n’admette pas l’existence de Dieu, je trouve qu’en cet être-là, les valeurs chrétiennes s’incarnent de façon particulièrement pure. Or ces valeurs sont, que l’on soit croyant ou non, le fondement de notre civilisation occidentale, et il se trouve que je les trouve bonnes. Alors je regarde comme un modèle le Dalaï-Lama, être de tolérance et d’amour.

 

-FIN de cet article -

... et vous, que retiendrez-vous de ce XXe siècle ?

 

Commenter cet article

Maylie 10/03/2013 11:36

lol,comment n'ai je pas penser au Dalai Lama...grand être de sagesse....bisous Michèle

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.