Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Apr

Les ASPERGES de ma grand-mère

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes RECETTES sans prétention

image Google

image Google

 

L’arrivée des asperges sur l’étal des marchés signe l’arrivée des beaux jours mais il faut vite en profiter car la saison des asperges est très courte.

Alors, courez vite en acheter : elles sont délicieuses et les cuisiner ne demande pas de grand talent culinaire.

Voici la recette des asperges comme les préparaient ma grand-mère... le sèicle dernier !

 

Temps de préparation : 15minutes  -  Temps de cuisson : 15-20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes) :

     - 500 gr d’asperges fraiches

    - 2 œufs

   - 25 g de beurre

   - 1 c à soupe de farine

 

Préparation des asperges :

  1. Eplucher les asperges avec un couteau économe en coupant la base trop dure
  1. Les faire cuire à la vapeur pendant 15-20 minutes. Vérifier la cuisson avec une ponte de couteau. Plus les asperges sont fines et plus la cuisson est courte.
  1.  - Pendant ce temps-là, faire cuire les œufs dans une casserole d'eau pendant 10 min.

 

Préparation de la sauce :

1 - Faire fondre le beurre ; ajouter la farine et bien mélanger.

2 - Ajouter peu à peu l’eau de cuisson des asperges de façon à lier la sauce. Si la sauce est trop épaisse y ajouterun peu de lait. Saler et poivrer.

3 - Ecailler les œufs, les couper en 2 et les écraser grossièrement à l'aide d'une fourchette. Ajouter les œufs à la sauce.

 

Déposer les asperges tièdes sur un plat de service ou des assiettes individuelles et ajouter la sauce.

Commenter cet article

Mimi 07/04/2017 12:12

Merci pour la recette de la sauce, une autre façon d'accompagner les asperges. Récemment, j'ai fait un velouté... C'est un légume que j'aime beaucoup et j'en profite quand c'est la saison !


compteur de sitecompteur de site" target="_blank"> COMPTEUR

Archives

À propos

Un peu de tout et beaucoup de petits riens qui, aujourd'hui, colorent ma Vie aux couleurs de l'arc-en-ciel et me donnent la force d’avancer... alors qu'hier la SLA a frappé à notre porte en emportant mes rêves les plus doux.