Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

04 Aug

Ma COUPE GLACÉE aux baies d'été

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes RECETTES sans prétention

Ma COUPE GLACÉE aux baies d'été

Avant que les premières feuilles ne tourbillonnent dans l’air frais du matin, profitons des fruits d’été gorgés de soleil pour illuminer nos desserts.

Des fruits rouges marinés dans un vin doux et la menthe fraîche, accompagnés d’une boule de crème glacée à la vanille…. Ce sont toutes les saveurs de l’été qui enchantent nos papilles !

 

INGREDIENTS pour 4 personnes :

  • 4 boules de crème glacée Carte D’Or Vanille (100g/200ml)
  • 1 gousse de vanille coupée en deux, grattée
  • 200ml de vin blanc doux
  • 100 g de myrtilles
  • 100 g de framboises
  • 100 g de fraises, équeutées, et coupées en 4
  • 4 brins de menthe grossièrement ciselés
  • 1 cuiller à café de sucre glace
  • 4 brins de menthe

 

PRÉPARATION

1 - Mettre la la gousse de vanille dans une petite casserole avec le vin, sur feu doux, laisser frémir pendant 5 minutes. Laisser refroidi.

 

2 - Mettre les fruits rouges dans un bol avec la menthe et mélanger.

 

3 - Verser le vin à la vanille sur les fruits rouges, couvrir et placerau réfrigérateur pendant au moins une heure. Puis enlever la gousse de vanille.

 

4 - Répartir les fruits rouges marinés dans 4 coupes et déposer une boule de crème glacée à la vanille

5 - Saupoudrer de sucre glace et décorer avec une feuille de mentge fraîche.

 

Recette du site : http://www.cartedor.fr/recipes/fruits-rouges-marines-menthe.aspx

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.