Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

03 Nov

La puissance de la JOIE

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

La puissance de la JOIE

La semaine dernière, alors que j’écoutais, d’une oreille distraite, la radio tout en faisant autre chose, j’ai été interpellée par Frédéric Lenoir. Il était venu présenter son dernier livre « La puissance de la joie ». J’ai bien vite noté le titre pour l’ajouter à la liste des livres que je veux lire.

En cette année 2015 où les catastrophes s’enchaînent et nous font broyer du noir, sa philosophie de Vie me réjouit.

On ne peut pas porter tout le malheur du monde sur nos épaules

et

on ne peut pas éviter les épreuves.

***

C’est sans doute à travers la joie de vivre, la joie d’être soi et la joie d’être relié au monde que nous pourrons le mieux résister à la sinistrose ambiante et être attentifs aux autres.

On ne maîtrise pas certains évènements indépendants de notre volonté, mais dans la vie de tous les jours, on peut adopter cette manière d’être pour se réjouir de Vivre tout simplement.

La puissance de la JOIE

Plus intense et plus profonde que le plaisir, plus concrète que le bonheur, la joie est la manifestation de notre puissance vitale.

La joie ne se décrète pas, mais peut-on l’apprivoiser ? La provoquer ? La cultiver ?

J’aimerais proposer ici une voie d’accomplissement de soi fondée sur la puissance de la joie. Une voie de libération et d’amour, aux antipodes du bonheur factice proposé par notre culture narcissique et consumériste, mais différente aussi des sagesses qui visent à l’ataraxie, c’est-à-dire à l’absence de souffrance et de trouble.

Pour ma part, je préfère une sagesse de la joie, qui assume toutes les peines de l’existence.

Qui les embrasse pour mieux les transfigurer.

Sur les pas de Tchouang-tseu, de Jésus, de Spinoza et de Nietzsche, une sagesse fondée sur la puissance du désir et sur un consentement à la vie, à toute la vie… …Pour trouver ou retrouver la joie parfaite, qui n’est autre que la joie de vivre. » Frédéric lenoir

Commenter cet article

Mignardises 04/11/2015 10:21

Je suis dans la joie, je suis dans l’allégresse car j'ai été libérée. Le dicta sociétal. Pensez à soi et s’accomplir voilà ma plus grande joie et c'est mon bonheur que je peux le transmettre aux autres puis leur expliquer comment je fais. Personnes d'autre ne peut me rendre heureuse, le bonheur passe avant tout par soi même.

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.