Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

06 Jul

Oser la différence !

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

Oser la différence !

Alors que je me prépare à assister au mariage d’un neveu, une question me taraude… certes futile mais cette idée me trotte dans la tête et je suis indécise.

Derrière ce questionnement se profile une autre problématique : je redoute le regard des autres et surtout leur jugement. Je me cache derrière les convenances au risque de ne pas être moi-même.

Quel est donc le dilemme ?

Vous allez sourire : je ne sais pas quelle couleur de robe choisir !

J’hésite entre une robe couleur taupe en parfait accord avec mon statut de veuve… et une robe couleur corail très tendance… et qui me ressemble !

Oserai-je porter ma robe corail si pétillante ?

Ou bien préférerai-je enfiler ma robe taupe si conventionnelle ?

En fait, le problème se résume ainsi : respecter les convenances ou bien oser la différence. Le débat est ouvert.

Oser la différence !
Commenter cet article

Mignardises 06/07/2015 22:06

Je vais oser dire cela moi qui suis chrétienne. Le deuil se porte dans le cœur et non sur des vêtements afin de respecter des convenances. L'homme que tu as aimé et qui partageait tes sentiments aimait ton pétillant alors pour lui faire honneur reste pétillante.
Conclusion il serait préférable que tu portes la robe corail
Bisous Alex

Mia 52 07/07/2015 08:37

Merci Mignardise de ta franchise. Je suis rassurée car vous toutes avez eu la même réaction en me conseillant le corail. J'avais sans doute besoin de l'entendre (certaines personnes ont des propos très déplacés et croient détenir LA vérité. Cela est vraiment dérangeant ) Bonne journée.

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.