Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

02 Mar

Combien de temps encore ?

Publié par MIA  - Catégories :  #Mes COUPS de GUEULE

Combien de temps  encore ?

 

Vous savez quoi ?

… il neige à la montagne en plein cœur de l’hiver !!!

 

Je vous livre ici un véritable scoop. La neige tombe en abondance sur les massifs montagneux et des milliers de vacanciers sont bloqués sur les routes accédant aux stations de sports d’hiver.

 

Non mais…. c’est une blague !

 

On n’avait pas programmé ça... car, dans notre société, un rien débile par moments, on planifie tout, et surtout les loisirs. Dès le mois d’août, on avait réservé LA semaine de vacances aux sports d’hiver avec le soleil et la neige en prime. La classe à peine terminée pour les enfants, on avait bouclé les valises en y glissant la crème et les lunettes solaires entre le bonnet et la veste polaire. On s’était agglutinés dans les bouchons à la sortie de l’autoroute.

 

La montagne n’avait qu’à bien se tenir ;

on arrivait en conquérants aussi fiers qu’Artaban !

 

On voulait de la neige sur les pistes.

Cette indélicate est tombée sur les routes !!!

 

Combien de temps encore,

Il nous faudra combien de temps encre

Pour qu’un soupçon de clairvoyance nous éclaire ?

 

Combien de temps encore,

Il nous faudra combien de temps encore

Pour accepter ce qui relève de l’incontrôlable ?

 

Combien de temps encore,

Il nous faudra combien de temps encore

Pour respecter la Terre nourricière ?

 Rendez-vous sur Hellocoton !

Combien de temps  encore ?
Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.