Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.

25 Feb

D'une VIE à l'autre !

Publié par MIA  - Catégories :  #La VIE et ses MYSTERES

 

 

Un jour, la vie s’écroule. On croit que, plus jamais, le soleil ne brillera ; on croit que les nuages menaçants ne seront annonciateurs que de nouvelles tempêtes. Les semaines passent , les saisons se succèdent. L’hiver claque la porte à l’automne puis le printemps revient et l’été, si joyeux autrefois.

 

Parfois l’obscurité se déchire, laissant apercevoir des paysages riants mais le voile mélancolique se referme très vite sur un quotidien monotone. Un beau matin enfin, on se réveille tout étonnée que la vie ne se soit pas arrêtée pendant la traversée de ce long désert. De nouveau, on peut sourire à la vie, cette vie si fantasque qu’elle souffle le chaud et le froid sans jamais s’éteindre jusqu’au jour où une autre vie s’ouvrira à nous.

 

***

La vie serait-elle faite d’une succession de vies

qui se mêlent et s’entremêlent et nous donnent le  vertige ?

 

***

 

D'une VIE à l'autre !

 

J’étais sur une autoroute ensoleillée aussi large et aussi rectiligne que la mythique route 66 du Grand Ouest américain. Rien ne semblait pouvoir ralentir ma trajectoire quand un grain de sable a déclenché une terrible tempête et enrayé ma destinée.

 

 

D'une VIE à l'autre !

 

Je me suis retrouvée sur un chemin de traverse caillouteux qui m’a ballottée d’un matin triste à un crépuscule solitaire. La vie s’est ralentie au point que j’avais l’impression de piétiner sur-place. Situation très inconfortable dont j’avais une envie folle de me délester, tout en me raccrochant à des souvenirs rassurants d’un temps qui n’existerait plus.

 

J'allais  déchirer mes mains aux épines acerbes de cette nouvelle vie que je n’avais pas choisie.

 

J’ignorais que de magnifiques fleurs se cachaient au creux de ces buissons épineux et qu’elles éclaireraient désormais mon chemin.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

D'une VIE à l'autre !
Commenter cet article

Archives

À propos

Je n’avais jamais imaginé écrire. Il n’avait jamais imaginé être emmuré dans une prison sans barreaux d’où il s’est envolé en novembre 2010. Je t’attends… ces dernières paroles résonnent comme un ultime rendez-vous et me donnent la force d’avancer pour témoigner de notre combat contre la SLA (ou maladie de Charcot) et sourire à la Vie malgré tout.